Gestion de l'intérim en entreprise : comment améliorer la gestion du personnel temporaire

Selon la définition du ministère du travail "un salarié sous contrat de travail temporaire (également appelé intérimaire) est un salarié embauché et rémunéré par une entreprise de travail temporaire (ETT) qui le met à la disposition d’une entreprise utilisatrice pour une durée limitée, dénommée mission."
 
Selon une étude de Dares, à la fin du 3ème trimestre 2017, on dénombrait 728 200 intérimaires en France, ce qui représentait 2,9 % de l’ensemble des salariés. En mars 2018 il y avait 745 622 salariés intérimaires et ce nombre ne cesse de grandir.
 
Pour les entreprises, l'embauche d'un salarié intérimaire peut coûter cher : charges liées au salariés, charges des formalités administratives, frais de recrutement et de dossier...
 
Pour les entreprises, les enjeux en terme de gestion des temps des salariés intérimaires sont très importants. De nombreux logiciels intérims existent sur le marché pour simplifier la gestion du personnel temporaire. Un salarié intérimaire peut-il prendre des congés payés ? Comment simplifier la gestion des personnels intérimaires en entreprise ?
 
découvrir la planification otpimisée

 

Dans quel cas pouvez-vous avoir recours au travail temporaire ?

Selon le ministère du travail1, un contrat d'intérim peut-être mis en place dans plusieurs cas :
  • Pour remplacer un salarié absent ou dont le contrat est suspendu
  • En attendant l'arrivée d'un contrat en CDI
  • Dans le cadre d'un recrutement saisonnier
  • Lors d'un accroissement de l'activité de l'entreprise
  • etc...
Le contrat de travail intérim n'a pas de durée minimale, sauf en cas de commande exceptionnelle à l'exportation (minimum de 6 mois). En général, la durée maximale d'un contrat d'intérim est de 18 mois, mais selon la nature de la mission, elle peut varier entre 9 mois et 36 mois. le contrat de travail temporaire peut-être renouvelé au maximum deux fois, si la durée totale du contrat ne dépasse pas la durée maximale autorisée.
 
Un travailleur intérimaire a les mêmes droits que les autres salariés de l'entreprise. Il bénéficie donc du même salaire que les autres salariés à qualification équivalente. Il perçoit également les primes et les accessoires de salaires, droit aux jours fériés.

Les congés payés d'un salarié intérimaire et la prime de précarité 

Les salariés intérimaires ont les mêmes droits que les autres salariés, ils acquièrent donc 2.5 jours de congés par mois calculés pour l'ICCP (Indemnité compensatrice de congés payés). En général, le travailleur intérimaire poursuit sa mission sans prendre de jour de congés payés et perçoit à la fin de sa mission, sa prime de précarité. Il peut cependant faire une demande de congé auprès de son entreprise, ses jours de vacances seront alors déduit de sa paie.
 
La prime de précarité doit être au moins égale à 10% de la rémunération totale brute.
Cependant, dans certains cas, elle n'est pas versée : 
  • reprise en CDI
  • complément de formation financé par l'entreprise
  • rupture du contrat anticipée par le salarié
  • rupture du contrat intérim pour faute grave ou majeure
  • contrat intérim à caractère saisonnier 

Comment faciliter la gestion de l'intérim en entreprise 

La gestion du personnel intérimaire en entreprise peut prendre beaucoup de temps et être très répétitive pour les responsables RH. Eléments variables de paie, relevés d'heures de travail, gestion de la pré-facturation... la gestion des collaborateurs intérimaires peut être automatisée afin d'éviter les ressaisies et le temps passé sur des tâches chronophages.
 
Pour simplifier et optimiser la gestion de l'intérim en entreprise, les solutions RH Asys sont interfacées avec les solutions de gestion du personnel intérim Pixid, Pilott ou Directskills.
 
Les logiciels Asys couplés à la solution Pixid, facilitent et automatisent la gestion administrative des éléments variables de paie et des relevés d’heures entre Chronos et les prestataires d’intérim. Grâce à des simulations de facturations, les responsables RH maîtrisent davantage les coûts liés à l'intérim.
 

Les solutions RH d'Asys permettent également d'anticiper l'activité de l'entreprise, de mieux gérer les plannings et limiter l'embauche d'intérimaires :

  • En ayant recours à des populations de remplaçants avec des plateforme de gestion des remplacements
  • En ayant recours aux heures supplémentaires, avec un suivi de la législation et des plafonds
  • En facilitant la mobilité entre les services grâce aux fonctionnalités de prêt de salariés
  • En utilisation des solutions de planification sous contraintes pour ajuster les plannings et les ressources disponibles

 


A lire également :

congé sabbatique

  Le don de congés s'élargit à de nouveaux salariés

  Infographie : les 8 enjeux de la planification automatisée du personnel

  Le prêt de salariés : une solution pour la gestion RH dans les PME