SLG Recycling, PME spécialisée dans le recyclage, informatise sa gestion des temps avec le logiciel Horsys

Positionné parmi les 5 premiers acteurs régionaux de la collecte, du recyclage et de la valorisation des déchets, le groupe SLG Recycling connait une croissance de son activité et de ses effectifs. Le logiciel Horsys a été choisi pour la planification et la gestion des temps de 300 collaborateurs répartis sur les 20 sites du groupe. Pour Sandrine Bourlot, Responsable des Ressources Humaines, l’objectif est double : automatiser le traitement des données et décentraliser la gestion RH auprès des managers de site.

 

Chiffres clés

3 régions : Bretagne, Centre, Ile de France
20 sites,

12 sociétés au sein du groupe

300 salariés : opérateurs de tri, chauffeurs, managers de site, fonctions support

Un service RH Groupe

Objectifs du projet

  • Fiabiliser le suivi des Temps pour la paie
  • Faciliter le traitement des données « Temps et Activités » issues des sites de production
  • Décentraliser le management RH auprès des directions opérationnelles
  • Unifier le SIRH

 

Croissance externe et augmentation des effectifs

slg_recycling_machine

En 2008, les sociétés familiales Ludovic le Gall et Sepchat fusionnent créant ainsi le groupe SLG Recycling. Par la suite, les opérations successives de croissance externe amènent une multiplication des logiciels de paie et des pratiques RH. « On jonglait avec quatre logiciels de paie différents. Dans le même temps, l’effectif du groupe est passé de 200 à près de 300 collaborateurs » explique Sandrine Bourlot, Responsable des Ressources Humaines. Dès lors, l’unification du SIRH devient une priorité. Après le choix d’un logiciel de paie unique (Cegid), SLG Recycling informatise en 2013 sa gestion des temps avec le logiciel Horsys édité par Asys.

 

3 régions, 20 sites et autant de reporting Excel®

« Le suivi des temps, des primes, des congés, des formations, des plannings se faisait via Excel®. Chaque manager de site avait ses habitudes » poursuit Sandrine Bourlot. « Le volume d’informations à traiter augmentant avec le nombre de salariés, cela devenait ingérable pour le service RH ». Avec Horsys, chaque manager de site saisit les plannings de son équipe, les heures réalisées, les absences, etc. Pour le service RH, Horsys met fin aux risques d’erreurs et aux travaux de ressaisies chronophages et peu valorisants.

« Horsys nous a permis de gagner 4 jours par mois sur la production des paies. Toute l’information remontée depuis les sites est ‘prête à l’emploi’. Nous n’intervenons plus qu’en contrôle ». Les éléments variables de paie (heures supplémentaires, de nuit, primes, droits aux congés, aux repos compensateurs, aux tickets restaurant, …) sont automatiquement calculés et transmis au logiciel de paie.

 

Des directeurs de site véritables managers RH

Le transfert d’Excel® vers le logiciel Horsys s’est fait en douceur pour les managers. Les pratiques RH se sont uniformisées et l’information à jour est immédiatement accessible. « Les managers ont repris la main sur la gestion RH de leurs équipes. Ils peuvent répondre aux questions des collaborateurs sans passer systématiquement par le service RH. Un nouveau dialogue de proximité s’est instauré » explique Sandrine Bourlot.

Pour bien réussir cette transition, les directeurs de site ont été formés au logiciel Horsys mais aussi au règlementaire. Les échanges entre les managers et le service RH Groupe ont également gagné en fluidité. « Les informations sont disponibles en temps réel pour les managers et le service RH. Nous pouvons par exemple positionner une formation sur un planning. Le manager sait immédiatement que l’opérateur sera indisponible. Cela évite les mails, appels et autres opérations très chronophages au quotidien ».

 

La gestion des temps, une expertise bien spécifique

Sur les conseils d’Hélios informatique, SLG Recycling a confié son projet de gestion des temps à Asys, spécialisé à 100% dans la gestion des temps. « La GTA est complexe, elle doit être traitée par un logiciel et des consultants spécialisés. L’expérience et la disponibilité du chef de projet Asys nous ont permis de mener à bien notre projet dans le respect du calendrier établi » souligne Sandrine Bourlot.