[2/3] Réussir son projet de gestion des temps : la participation des collaborateurs

Afin de mener à bien la mise en place d'un nouveau logiciel de gestion des temps, il est nécessaire de favoriser la participation des collaborateurs et de les impliquer un maximum dans le projet.

 

La participation : impliquer les collaborateurs dans la gestion du changement

Impliquer les collaborateurs tout le long d'un projet de mise en place d'un nouvel outil de gestion des temps et des activités entraîne un double bénéfice : la motivation des utilisateurs et la récolte d'informations supplémentaires pour la mise en place de la nouvelle solution.

Lorsque les utilisateurs se sentent intégrés au projet et ont la possibilité de participer à la construction de l'outil, ils se sentent valorisés et impliqués. Les collaborateurs participant à la construction du projet peuvent également apporter des informations terrains que les chefs de projet n'auraient pas en tête, enrichir la vision et faciliter la mise en œuvre du projet. (besoins réels, lien avec les autres outils de l'entreprise, usages...)

Dans cette dynamique, le produit final correspondra au mieux à l'attente des futurs utilisateurs de la solution.

Nos conseils :conseil 1
- Créez un formulaire de recueil des besoins à disposition de tous les salariés, afin de récolter les idées et suggestions de chacun.
- Impliquez les salariés dans la rédaction du cahier des charges
- Identifiez des Key Users (utilisateurs clé) qui sont impliqués dans le projet afin de créer une dynamique de groupe 

A lire également :

congé sabbatique

  Réussir son projet de gestion des temps : gestion du changement et facteur humain

  [3/3] Réussir son projet de gestion des temps : La formation des collaborateurs

  Gestion de l'intérim en entreprise : comment améliorer la gestion du personnel temporaire


Sources :

Les fiches Focus du SIRH - Gérard Piétrement